titre

La vie fait parfois bien les choses ...

paragraphe1

Passionnée de lettres & de mode depuis mon plus jeune âge, je rêvais de devenir journaliste… 

Tout juste diplômée, je deviens assistante mode au ELLE. C'est au sein de cette merveilleuse école de la vie que je créée mes premiers modèles avec une collègue (qui devient mon associée le temps d'une belle aventure & une amie chère pour la vie).

Après deux années de rire, de solidarité, de fête & d'apprentissage, j'ai la chance d'intégrer le Vogue Américain où j'écris mes premiers articles.

Sous l'œil bienveillant & complice de Fiona DA Rin (European Editor) je laisse mon envie de création s'épanouir au point de changer de voie afin de m'y consacrer entièrement.

C'est ainsi, que je réalise mes premières collections pour une prestigieuse marque Française où j'acquiers l'importance du savoir-faire, du modélisme & des matières premières.

img-titre

paragraphe-img1

paragraphe2

La soif d'apprendre & de découverte me transporte à Los Angeles où avec mon mari & ma fille nous découvrons le fameux "American Way of Life". 

De retour à Paris, Louise Harlé est né du désir de créer des vêtements luxueux à des prix abordables tout en restant fidèle à mon univers. Les imprimés & les matières premières sont crées en Italie & en France. Les accessoires qui embellissent nos pièces sont créer au Japon dans le plus strict respect des traditions.

Chaque pièce que j'imagine prend vie grâce à la réalisation des patronages par notre modéliste et au savoir-faire de notre atelier français qui assure la fabrication.

J'ai la chance de travailler aujourd'hui accompagnée par mon mari, sur un projet qui porte le plus joli prénom à nos yeux : celui de notre fille, Louise.  Harlé est le nom de famille de ma grande tante, Catherine (à qui je dois mon deuxième prénom) : Mondaine, indépendante, Libre, Féministe, personnage haut en couleur qui forge son mythe à travers les légendes familiales. Fondatrice d'une des première agence de mannequins française, elle fut notamment citée par Jacques Dutronc dans sa chanson iconique "Les Playboys"'.

Elle est à l'origine de nombreux destins (dont celui de mes parents qui se rencontrèrent dans son agence) & je trouvais que c'était une jolie façon d’écrire le mien …

X Émilie

bloc-suite